Tapez pour rechercher

Lecture rapide Temps de lecture: 4 minutes

Histoire de réussite des auto-soins au Malawi: Introduction rapide de la contraception auto-injectable

La chronique du rapide du Malawi, introduction efficace du DMPA sous-cutané auto-injecté (DMPA-SC) dans la combinaison de méthodes est un modèle de travail d'équipe et de coordination. Bien que ce processus prenne généralement environ 10 ans, Le Malawi l'a réalisé en moins de trois. Le DMPA-SC auto-injecté incarne l'idéal des soins personnels en donnant aux femmes les moyens d'apprendre à s'injecter elles-mêmes, et a l'avantage supplémentaire d'aider les clients à éviter les cliniques occupées pendant la pandémie COVID-19.

Alors que le monde de la santé publique célèbre Mois des soins personnels, l'extraordinaire parcours de la recherche à la pratique du DMPA sous-cutané auto-injecté (DMPA-SC, nom de marque Sayana Press) au Malawi a révolutionné les femmes»s capacité à réaliser leurs propres intentions reproductives. L'Organisation mondiale de la santé définit soins auto-administrés comme la capacité des individus, familles, et les communautés pour promouvoir la santé, prévenir la maladie, maintenir la santé, et composer avec la maladie et l'invalidité avec ou sans le soutien d'un fournisseur de soins de santé. En termes de planification familiale, Le DMPA-SC auto-injecté incarne l'idéal des soins personnels en donnant aux femmes les moyens d'apprendre à s'injecter elles-mêmes-à la maison, à leur convenance -et quand se réinjecter.

En mettant Rse traduit par Policy et Practice

Le temps moyen nécessaire pour institutionnaliser les nouvelles conclusions de la recherche en politiques et en 10 ans, mais le Malawi a atteint ce cap en moins de trois. Huit mois seulement après la publication des résultats positifs d'un essai contrôlé randomisé (ECR) à propos du DMPA-SC dans 2017 (1) la ministère de la Santé»s (MS) Équipe de la haute direction (SMT) approuvé la introduction de DMPA-SC-à la fois injecté par le fournisseur (PI) et auto-injecterion (ET)-dans le mélange de méthodes de planification familiale. Eest a suivi une introduction progressive dans sept districts et a récemment abouti à le MS approuvant le déploiement national. L'histoire de ce rapide, une introduction efficace est un modèle de travail d'équipe entre une multitude de parties prenantes travaillant à un but.

Calendrier de déploiement national

UNE Tdemandez Forceà Be Réchoué Wavec

Levez la main si vous avez déjà servi dans un groupe de travail qui était plus une tâche et moins une force-où, malgré les membres» bonnes intentions, les réalisations étaient peu nombreuses. Reconnaissant qu'une introduction et une mise à l'échelle réussies du DMPA-SC exigeraient une large adhésion, coopération intense, et des résultats tangibles, le MOH a créé et dirigé un groupe de travail dynamique (2) des agences gouvernementales, partenaires locaux de mise en œuvre, et organisations non gouvernementales internationales. Lors de réunions trimestrielles, commencer, et plus tard mensuellement, le groupe de travail a sélectionné la phase Une districts et partenaires identifiés pour diriger le déploiement; a mis à jour les directives de prestation de services pour inclure le DMPA-SC et l'auto-injection; des programmes de formation et des outils de travail mis à jour; et a plaidé avec succès pour que le DMPA-SC soit disponible dans les cliniques et pharmacies franchisées privées. Les membres du groupe de travail ont également dirigé la révision et l'impression des registres de planification familiale, livrets de rapport, et des brochures d'auto-injection et des mises à jour prises en charge des formulaires nationaux de notification électroniques et papier pour inclure le DMPA-SC afin que les données puissent être ventilées par fournisseuradministré et auto-injection. L'attention portée à ce genre de détails, à tous les niveaux, est ce qui différencie ce groupe de travail de tant d'autres.

le LHomologation DMPA-SC Selfe-jenjection Rrecherche

Le MS a demandé que FHI 360 et le Université du Malawi ‒ Polytechnique explorer comment les personnes qui s'auto-injectent éliminent les unités de DMPA-SC usagées, afin d'informer la mise à l'échelle nationale prévue. Le but de l'étude, qui a été financé par le Fondation du Fonds d’investissement pour les enfants (CIFF), visait à identifier les méthodes d'élimination des déchets et les approches de formation acceptables et réalisables et pouvant aider à résoudre le problème de l'arrêt de la méthode, car les injectables sont l'une des méthodes les plus couramment arrêtées dans l'année. Cette recherche a également capturé les expériences des jeunes avec l'auto-injection, puisque près de la moitié des auto-injecteurs interrogés étaient des jeunes (âgés de 15 à 19 ans).

Les résultats de l’étude ont montré que la plupart des participants prévoyaient de se débarrasser des appareils usagés conformément aux instructions., qui conseillait de stocker les unités usagées dans des conteneurs à l'épreuve des perforations et de les renvoyer aux agents de santé dans les établissements ou dans la communauté. toutefois, malgré leur désir de suivre les directions, la plupart des participants ont déclaré qu'ils auraient préféré se débarrasser des unités dans des latrines parce qu'ils s'inquiétaient des blessures d'autrui par piqûre d'aiguille., et parce que c'était pratique. Malgré leurs inquiétudes concernant les aiguilles, aucun participant n'a signalé qu'eux-mêmes ou d'autres avaient subi une telle blessure. L'étude a également révélé que très peu de clients pratiquaient avant de s'auto-injecter pour la première fois, bien que la plupart des jeunes et la moitié des adultes aient dit qu'ils auraient aimé. parfois, des brochures informatives d'auto-injection - qui comprenaient un calendrier - n'ont pas été fournies pendant la formation, ce qui a affecté la capacité des clients à se souvenir du moment de la réinjection. Les jeunes ont jugé l'auto-injection acceptable, réalisable, et bénéfique; la plupart préféraient l'intimité de la formation individuelle par rapport à la formation en groupe.

Entre autres recommandations, les chercheurs ont suggéré que des options de gestion des déchets adaptées aux jeunes devraient être envisagées, et tous les clients devraient avoir la possibilité de s'exercer à s'injecter quelque chose, comme un préservatif rempli de sel ou de sucre, avant de s'auto-injecter pour la première fois. Offrir aux personnes formées en groupe la possibilité de s'auto-injecter en privé doit être envisagé par respect de la vie privée, surtout pour les jeunes. Pour plus d'informations, revoir un description détaillée des résultats de l'étude et des recommandations.

Quoi»s Next?

Le MS et les partenaires sont désireux de collecter régulièrement des données auprès des clients sur leur satisfaction à long terme avec eux-mêmes.- et DMPA-SC injecté par le fournisseur. Comme le financement le permet, cette information sera recueillie lors de discussions de groupe et d'entretiens avec les clients dans le cadre des visites de supervision de soutien pour éclairer la programmation. Également, certains indicateurs de satisfaction à long terme sont envisagés pour les enquêtes annuelles de satisfaction des clients en matière de planification familiale.

finalement, à la fois public- et les prestataires du secteur privé intensifieront leurs efforts de sensibilisation au DMPA-SC et à l'auto-injection, particulièrement maintenant, en tant que méthode de planification familiale d'auto-prise en charge qui peut aider les femmes à éviter les cliniques très fréquentées pendant la pandémie de COVID-19. Pour plus de détails sur cette histoire à succès phénoménale des soins personnels, Ecouter le voyage de la recherche à la pratique pour la contraception auto-injectable au Malawi webinaire (le mot de passe: Malawi5,4). Partenaires FHI, une filiale de FHI 360, mène actuellement une étude pour développer et tester messages de conseil pour l'auto-injection de DMPA-SC avec un financement du CIFF.

NOTES DE BAS DE PAGE

  1. Une étude de FHI 360, Université du Malawi, et le ministère de la Santé a montré que l'auto-administration conduisait à plus de 50 pourcentage d'augmentation du DMPA-SC continu protection de la grossesse sur 12 mois par rapport à l'injection administrée par le fournisseur. Voir Effet de l'auto-administration d'acétate de médroxyprogestérone en dépôt sous-cutané par rapport à l'injection administrée par le fournisseur sur les taux de continuation: résultats d'un essai contrôlé randomisé d'un an au Malawi.
  2. Les membres du groupe de travail dirigé par le MS étaient le Center for Health Agriculture, Recherche et conseil en développement (CHAD), qui a servi de secrétariat; Réseau et conseil pour les jeunes (YONECO); FHI 360; La famille du futur (BLM); Population Services International (PSI); Initiative d'accès à la santé de Clinton (CHAI); Sciences de gestion pour la santé (MSH); Agence des États-Unis pour le développement international (USAID); et Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA).

Crédit photo de couverture: Melissa Cooperman / IFPRI

Leigh Wynne

Conseiller technique, Santé globale, Population et nutrition, FHI 360

Leigh Wynne, MPH est un conseiller technique en santé mondiale, Population et nutrition (GHPN) département à FHI 360. Ses domaines de spécialisation incluent l'utilisation de la recherche, planning familial, santé reproductive et genre. Ses tâches comprennent la synthèse des résultats de la recherche et de l'expérience programmatique dans des matériaux qui répondent aux besoins mondiaux et promeuvent des pratiques fondées sur des preuves., construire et maintenir des partenariats; faciliter les réunions de diffusion, formations et consultations techniques; et soutenir le plaidoyer stratégique, activités de mise à l'échelle et d'institutionnalisation.

Suzanne Fischer

Suzanne Fischer, SP, rejoint FHI 360 dans 2002 et est maintenant directeur associé de la gestion des connaissances dans la division Utilisation de la recherche, où elle supervise une équipe d'écrivains, éditeurs, et graphistes. en plus, elle conceptualise, écrit, révise, et édite les programmes, outils du fournisseur, rapports, slips, et contenu des médias sociaux. Elle forme également des chercheurs internationaux à la rédaction d'articles de revues scientifiques et a co-animé des ateliers d'écriture dans huit pays.. Ses domaines d'intérêt techniques comprennent la santé sexuelle et reproductive des jeunes et les programmes VIH pour les populations clés. Elle est co-auteur de Positive Connections: Diriger des groupes d'information et de soutien pour les adolescents vivant avec le VIH.

Histoires liées

2.5K vues
Partage via
Copier le lien
Alimenté par Snap social