Tapez pour rechercher

Temps de lecture: 5 minutes

Intégrer la PF / SR dans la programmation VIH: Expériences du Kibera Reach 90 Projet

L'intégration de la planification familiale et de la santé reproductive (FP / RH) la fourniture de soins avec le VIH garantit que les informations et les soins de PF sont mis à la disposition des femmes et des couples vivant avec le VIH sans discrimination. Nos partenaires d'Amref Health Africa discutent des défis à relever pour répondre efficacement aux besoins de PF des clients vulnérables vivant dans des quartiers informels et des bidonvilles, et proposer des recommandations pour renforcer l'intégration de la PF et du VIH.

L'intégration de la planification familiale volontaire et de la santé reproductive (FP / RH) la fourniture de soins avec le VIH garantit que les informations et les soins de PF sont mis à la disposition des femmes et des couples vivant avec le VIH sans discrimination. Dans la programmation VIH, les femmes vivant avec le VIH ou celles à haut risque de VIH font partie des groupes qui nécessitent une attention particulière car leurs besoins en PF/SR sont parfois négligés. Cet article fournit des informations aux décideurs et aux gestionnaires de programmes qui, comme toutes les femmes, ceux qui vivent avec et risquent de contracter le VIH ont le droit de faire leurs propres choix en matière de planification familiale. Ceci est particulièrement critique pour les plus vulnérables dans les quartiers informels et les bidonvilles comme Kibera, d'où cet article tire des enseignements. Cet article traite des défis pour répondre efficacement aux besoins de PF de ce groupe et propose des recommandations pour renforcer l'intégration de la PF et du VIH, en particulier dans les bidonvilles où la charge de travail dans l'établissement de santé est toujours élevée..

La portée de Kibera 90 stratégie d'intégration des services (y compris le lien entre le conseil en PF/SR et l'éducation et le conseil en matière de santé liés au VIH) s'assure qu'il n'y a aucune occasion manquée pour les clients de recevoir les soins dont ils ont besoin.

La portée de Kibera 90 stratégie d'intégration des services (y compris le lien entre le conseil en PF/SR et l'éducation et le conseil en matière de santé liés au VIH) s'assure qu'il n'y a aucune occasion manquée pour les clients de recevoir les soins dont ils ont besoin.

À propos de Kibera Reach 90

Amref Health Afrique, en collaboration avec le ministère de la Santé du Kenya avec un financement du PEPFAR, a mis en œuvre un projet intégré de soins et de traitement de la tuberculose et du VIH/sida dans les quartiers informels de Kibera, Nairobi. Le projet, doublé Portée de Kibera 90, est mis en œuvre dans neuf établissements de santé dans les plus grands bidonvilles de Kibera. Les services fournis comprennent la prévention du VIH chez les adultes et les enfants, se soucier, et traitement (y compris le conseil et le test); prévention de la transmission mère-enfant (PTME); services intégrés TB/VIH; et soins volontaires de PF/SR.

Bien que le projet se concentre principalement sur les services de lutte contre le VIH/SIDA et la tuberculose, les actions d'amélioration continue de la qualité dans les établissements ont révélé la nécessité d'inclure également les soins de PF/SR. Il est prouvé que l'intégration VIH/PF fonctionne, et Amref Health Africa aide ces établissements à devenir plus efficaces dans la fourniture de soins complets de haute qualité à leurs clients. Cela garantit que les couples et les femmes recherchant des services liés au VIH ne manquent aucune occasion d'accéder à des soins de PF/SR volontaires..

Lydia Kuria est infirmière et responsable de l'établissement au centre de santé Amref Kibera.

Lydia Kuria est infirmière et responsable d'établissement au centre de santé Amref Kibera.

Intégration et portée de la PF/SR et du VIH

Portée de Kibera 90 applique le Modèle de qualité du Kenya pour la santé (KQMH), qui intègre la médecine factuelle grâce à une large diffusion des normes et directives de santé publique et cliniques combinées à une gestion de la qualité totale et à un partenariat avec les patients. Ce modèle renforce la capacité des agents de santé à assurer une prestation de services de haute qualité avec les ressources disponibles. L'intégration des soins, y compris le lien entre le conseil en PF/SR et l'éducation et le conseil en matière de santé VIH, peut garantir qu'il n'y aura pas d'opportunités manquées. L'intégration comprend également la fourniture de tests de dépistage du VIH lors des visites de soins prénatals où des soins de PF/SR sont proposés.

Le projet offre des services directs à environ 12,000 patients recevant un traitement antirétroviral (ART), et les établissements surveillent les patients’ charge virale. Tous les couples/partenaires et femmes reçoivent des informations et des soins de PF/SR lors de leurs examens cliniques de routine. Portée de Kibera 90 tire parti des bénévoles de la santé communautaire (ASC) pour l'éducation sanitaire continue ainsi que l'éducation entre pairs et les groupes de soutien aux clients. Les CHV couvrent un total de 1,132 ménages, où ils dispensent une éducation porte-à-porte sur le VIH/tuberculose et les soins de PF/SR. Dans 2019, 547 les femmes et 27 les adolescentes ont reçu un TAR pour réduire le risque de transmission mère-enfant; 6,326 Hommes, 13,905 femmes, 1,178 garçons, et 2,077 les filles ont été conseillées, testé, et ont reçu les résultats de leur test de dépistage du VIH. Les autres composantes des soins fournis aux mères et aux filles comprennent des conseils sur l'allaitement exclusif, PTME, et les soins de planification familiale volontaire.

Portée de Kibera 90 fournit également aux mères des conseils sur l'allaitement maternel exclusif, PTME, services de planification familiale, et SMNI.

Portée de Kibera 90 fournit également aux mères des conseils sur l'allaitement maternel exclusif, PTME, soins de planification familiale, et SMNI.

en outre, Portée de Kibera 90 renforce la capacité des installations gouvernementales en fournissant un soutien aux ressources humaines et une assistance technique pour atteindre les objectifs d'amélioration de la qualité. Les activités du projet se déroulent dans les établissements de santé primaires, où les soins volontaires de PF/SR font partie du paquet standard pour les femmes accédant aux soins à la fois en ambulatoire et en maternité, Santé néonatale et infantile (SMNE) cliniques. Des outils de dépistage de l'intention de grossesse et de la planification familiale sont administrés aux personnes vivant avec le VIH pour accroître l'utilisation de la planification familiale volontaire et des soins préconceptionnels. Cela garantit que les mères accèdent à des services spécialisés dans les établissements du projet modèle sans faire la queue avec le reste des clients des établissements. Lorsque le projet n'est pas en mesure d'offrir des soins de PF/SR en tant que guichet unique, le personnel du projet fait des recommandations; sur présentation des bordereaux de saisine, le client est servi sans faire la queue.

Conclusion

Étant donné que l'intégration de la PF/SR avec d'autres soins s'est avérée efficace, tous les programmes devraient l'adopter dans la mesure du possible. Les décideurs et les gestionnaires de programme doivent tirer parti de l'infrastructure VIH établie pour fournir ou améliorer l'accès à des soins de santé reproductive complets pour les personnes vivant avec ou à risque de VIH. De même, il est important d'utiliser les données de manière réfléchie pour éviter les ruptures de stock de produits de base, augmenter l'allocation des ressources aux soins volontaires de PF/SR, et veiller à ce que la demande de soins corresponde à l'offre.

Leçons apprises et défis relevés

L'intégration est importante

L'une des plus grandes leçons de Kibera Reach 90 est-ce grâce à l'intégration, il y a eu une amélioration de l'accès et de l'utilisation des services de PF/SR. Il s'est avéré être une approche durable qui a également renforcé la capacité des agents de santé.

Renforcement des capacités des agents de santé

Bien qu'il n'y ait pas suffisamment d'opportunités de formation pour les agents de santé pour se tenir au courant des connaissances et des compétences actuelles nécessaires à la mise en œuvre des activités de PF/SR, ceux qui ont reçu une formation supplémentaire ont montré une grande amélioration. Ils prennent des décisions délibérées pour intégrer les services et lorsque cela n'est pas possible, ils sont sûrs de faire des références.

Renforcer la chaîne d'approvisionnement

Les ruptures de stock erratiques de produits de PF ont été un défi. Cela est dû au fait que les fournitures ne sont pas financées dans le cadre du projet en cours. Par conséquent, la pleine intégration dépend du soutien des services de santé du comté, ce qui est actuellement insuffisant.

Travaux d'éducation/mobilisation entre pairs

Il est tout aussi important de renforcer la capacité des pairs éducateurs et des militants à mieux faire connaître les droits et les besoins de leurs clients en matière de services de PF/SR.

Intégrer la PF / SR dans la programmation VIH: Expériences du Kibera Reach 90 Projet
Sarah Kosgei

Responsable Réseaux et Partenariats, Amref Health Afrique

Sarah est la responsable des réseaux et des partenariats à l'Institute of Capacity Development. Elle a fini 10 années d’expérience dans la direction de programmes multi-pays visant à renforcer la capacité du système de santé pour une santé durable dans l’Est, Central, et Afrique australe. Elle fait également partie du secrétariat du Women in Global Health - Africa Hub domicilié à Amref Health Africa, une section régionale qui fournit une plate-forme pour les discussions et un espace de collaboration pour un leadership transformateur de genre en Afrique. Sarah est également membre de la couverture maladie universelle (UHC) Ressources humaines pour la santé (HRH) sous-comité au Kenya. Elle possède des diplômes en santé publique et une maîtrise exécutive en administration des affaires (Santé globale, Leadership et gestion). Sarah est une ardente défenseure des soins de santé primaires et de l'égalité des sexes en Afrique subsaharienne.

Alex Omari

Officier KM Afrique de l'Est, SUCCÈS DES CONNAISSANCES, Amref Health Afrique

Alex est le spécialiste technique de la planification familiale et de la santé de la reproduction à l’Institut de développement des capacités Amref Health Africa. Il travaille comme agent régional de gestion des connaissances (Afrique de l'Est) pour le projet Knowledge SUCCESS. Alex a fini 8 années d’expérience en santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes (AYSRH) conception de programme, la mise en oeuvre, recherche, et plaidoyer. Il est actuellement membre du groupe de travail technique pour le programme AYSRH au ministère de la Santé au Kenya. Alex est membre élu de la Royal Society for Public Health (FRSPH) et un ancien coordonnateur de pays au Kenya pour l'Alliance internationale de la jeunesse pour la planification familiale (IYAFP). Il détient un baccalauréat en sciences (Santé de la population) et une maîtrise en santé publique (La santé reproductive) de l'Université Kenyatta, Kenya. Il poursuit actuellement sa deuxième maîtrise en politique publique à la School of Government and Public Policy (SGPP) en Indonésie où il est également chercheur en santé publique et en rédaction de politiques de santé et contributeur au site Web du Strategic Review Journal.

Diana Mukami

Directeur de l'apprentissage numérique et responsable des programmes, Amref Health Afrique

Diana est directrice de l'apprentissage numérique et responsable des programmes à l'Institut de développement des capacités d'Amref Health Africa. Elle a de l'expérience en planification de projets, conception, développement, la mise en oeuvre, la gestion, et évaluation. Puisque 2005, Diana a été impliquée dans des programmes d'enseignement à distance dans les secteurs public et privé de la santé. Celles-ci ont inclus la mise en œuvre de programmes de formation continue et initiale pour les agents de santé dans des pays comme le Kenya, Ouganda, Tanzanie, Zambie, Malawi, Sénégal, et lesotho, en partenariat avec les Ministères de la Santé, organismes de réglementation, institutions de formation des agents de santé, et organismes de financement. Diana croit que la technologie, utilisé de la bonne manière, contribue de manière significative au développement de ressources humaines réactives pour la santé en Afrique. Diana est diplômée en sciences sociales, un diplôme de troisième cycle en relations internationales, et un certificat post-baccalauréat en conception pédagogique de l'Université Athabasca. En dehors du travail, Diana est une lectrice vorace et a vécu de nombreuses vies à travers les livres. Elle aime aussi voyager dans de nouveaux endroits.

Lydia Kuria

Agent de projet, Amref Health Afrique

Lydia est infirmière et travaille comme chargée de projet avec Amref Health Africa. Elle fournit actuellement un soutien technique aux établissements de soins de santé primaires situés dans le campement informel de Kibera à Nairobi.. Son support technique couvre les mères, nouveau née, enfant, et la santé des adolescents; prévention de la transmission mère-enfant du VIH; la violence sexiste; et prévention du VIH chez les enfants et les adolescents, se soucier, et traitement. Avant cela, Lydia a travaillé comme infirmière dans les services MNCH/Maternité et ambulatoire de la clinique Amref Kibera, où elle a été chef d'équipe de l'installation. Lydia aime l'agriculture et offre un mentorat et une formation aux compétences de vie aux jeunes filles et aux femmes. Vous pouvez joindre Lydia à lydia.kuria@amref.org.

Histoires liées

4.6K vues
Partage via
Copier le lien
Alimenté par Snap social