Tapez pour rechercher

Temps de lecture: 3 minutes

Un nouvel ensemble d'indicateurs composites pour une prestation de services intégrée

Dans le monde, il n'y a pas d'indicateurs composites largement acceptés de PF / SMNI / N intégrés (planning familial; maternel, nouveau née, et la santé des enfants; et nutrition) prestation de services. Un manque d'indicateurs entrave la capacité des programmes et des ministères de la Santé à mesurer la prestation et l'impact des services intégrés. Le projet INSPiRE introduit des indicateurs de performance intégrés dans la politique et la pratique en Afrique de l'Ouest francophone.

La plupart des praticiens de la santé peuvent énumérer des indicateurs liés à la planification familiale, santé maternelle, santé infantile, ou nutrition. toutefois, ces indicateurs sont généralement répertoriés individuellement et considérés comme des services distincts. Encore, si nous voulons atteindre la couverture sanitaire universelle (UHC), les systèmes de santé doivent fournir des, soins de santé primaires intégrés. En tant que composant de ce, le principe de «pas d'occasions manquées» doit être capitalisé dans la réflexion sur la manière de fournir aux clients tous les services pertinents et nécessaires chaque fois qu'ils visitent un établissement de santé.

Ce principe de prestation de services intégrés est particulièrement important dans les endroits où la charge de morbidité est élevée et les personnels de santé limités. C'est la situation en Afrique de l'Ouest où les femmes font face à un 1 dans 34 risque à vie de décès maternel; 34 de chaque 1,000 les nourrissons ne survivent pas leur première 28 jours de vie; et 24% des femmes ouest-africaines ont un besoin non satisfait de planification familiale - un taux qui augmente presque 60% dans la période post-partum. Exacerbation des risques de mortalité maternelle et infantile et besoin non satisfait de contraception, il y a pas suffisamment d'agents de santé disponible pour fournir des services aux pays d'Afrique de l'Ouest pour atteindre la CSU ou atteindre leurs objectifs de développement durable.

En offrant une planification familiale intégrée (FP); maternel, nouveau née, et la santé des enfants (SMNE); et nutrition (N) prestations de service, les clients ont plus de possibilités de se voir offrir une série de services de santé nécessaires et les agents de santé peuvent fournir plusieurs services en un seul point de contact.

Comment fonctionne l'intégration de la prestation de services?

Inspirer, Projet intégré FP / SMNI / N d’IntraHealth International, ont développé leur modèle d'intégration en étroite collaboration avec les responsables de programmes nationaux, experts techniques des pays du Partenariat de Ouagadougou, et les partenaires INSPiRE Hellen Keller International et PATH.

Sous le modèle INSPiRE, Les services PF / SMNI / N sont offerts sous forme de package combiné à cinq points d'entrée du système de santé (Figure 1). Les services fournis de cette manière sont plus pratiques et centrés sur le client, économiser temps et argent aux femmes tout en augmentant l'efficience et l'efficacité des programmes. toutefois, lors de l'élaboration du modèle pour fournir ces services, nous avons réalisé qu'il n'y avait pas un ensemble composite d'indicateurs que les fournisseurs peuvent utiliser pour mesurer la prestation de services intégrés.

Infographie SMNI

Développement d'indicateurs composites

Pour combler cette lacune, les ministères de la santé du Burkina Faso, Cote d’Ivoire, et le Niger ont formé des groupes de travail techniques inclusifs (TWG) développer un ensemble d'indicateurs composites de prestation de services intégrés PF / SMNI / N. Première, les GTT ont identifié les services à intégrer au niveau de l'établissement et de la communauté conformément à la politique locale, normes, et protocoles. Par une discussion itérative et axée sur le consensus, les GTT ont finalisé les indicateurs composites de la prestation de services FP / SMNI / N.

Les indicateurs composites combinent plusieurs variables pour mesurer la prestation de services à chacun des cinq points d'entrée des soins dans le modèle INSPiRE. Les indicateurs composites montrent un continuum de soins et fournissent des mesures importantes pour les professionnels de la santé.

Les exemples d'indicateurs comprennent:

  • % des femmes vues pour des soins postnatals qui ont adopté une méthode contraceptive moderne et dont le bébé 0-6 mois est exclusivement nourri au sein.
  • Nombre de visites à domicile par des agents de santé communautaires qui ont couvert la PF, N, et vaccination.

Durabilité

Chaque équipe de pays s'est assurée que les indicateurs composites choisis étaient déjà inclus dans les systèmes de gestion des données sanitaires du pays et a adapté les outils de données existants pour inclure les nouveaux indicateurs composites. Cela a non seulement éliminé le besoin de former les prestataires sur un nouveau système, mais également assuré une adoption et une utilisation rapides des données collectées. Les outils de collecte de données révisés servent également de rappel quotidien aux prestataires de proposer des services intégrés.

Au fur et à mesure que la collecte de données et la communication des nouveaux indicateurs se poursuivent, les prestataires peuvent constater des améliorations constantes dans la prestation de services PF / SMNI / N. Non seulement c'est un avantage incroyable pour les femmes et les enfants en Afrique de l'Ouest, les données sont également convaincantes pour les décideurs comme preuves à l'appui de l'intégration des services PF / SMNI / N. Au cours de la première année de mise en œuvre du modèle Les visites prénatales ont augmenté 188% sur des sites au Niger et visites pour bébé en bonne santé / surveillance de la croissance augmentée 300% sur des sites au Burkina Faso, Cote d’Ivoire, et Niger.

Ces résultats montrent à la fois l'importance d'une prestation de services intégrée et la nécessité d'un suivi continu pour évaluer les progrès et soutenir la mise en œuvre de ces efforts.. Le processus participatif et dirigé par les pays d'élaboration des indicateurs a contribué à améliorer la compréhension et l'adhésion des prestataires de services, et adoption rapide dans les systèmes d'information sanitaire des pays. Au cours des trois prochaines années, le projet affinera davantage les indicateurs et élargira leur adoption et leur utilisation dans toute l'Afrique de l'Ouest. Lire la suite ici sur le développement et l'utilisation des indicateurs composites. Toute demande complémentaire sur les indicateurs d'intégration ou le projet INSPiRE peut être adressée à Marguerite Ndour, Directeur de projet, à mandour@intrahealth.org.

Un grand merci à Amadou Domboe et Marguerite Ndour pour la rédaction de la première ébauche du mémoire en français.

IntraHealth International site Internet, LinkedIn, Twitter, et Facebook page.

Infographie SMNI
Dr. Roy Jacobstein

Responsable technique mondial de la planification familiale

Dr. Roy Jacobstein est le responsable technique mondial d'IntraHealth International pour la planification familiale. Un médecin de santé publique qui travaille sur la PF / SR dans des milieux à faibles ressources depuis plus de trois décennies, Dr. Jacobstein a été conseiller technique expert pour l'élaboration et la mise à jour des critères d'éligibilité médicale de l'OMS pour l'utilisation des contraceptifs et la planification familiale: Un manuel mondial pour les prestataires et en tant qu'examinateur international de ses orientations à la suite de l'essai ECHO. Parmi ses nombreux articles évalués par des pairs, il y a ceux qui préconisent la vasectomie et documentent les récentes augmentations de l'utilisation des implants en Afrique.. Avant de rejoindre IntraHealth, Dr, Jacobstein a servi pour 12 ans en tant que directeur médical d'EngenderHealth et 13 ans en tant que chef de la communication, Gestion, et Division de la formation du Bureau de la population et de la santé génésique de l’USAID. Il est également professeur adjoint de santé maternelle et infantile à la Gillings School of Public Health de l’Université de Caroline du Nord..

Dr. Marguerite Ndour

Réalisateur, Soins intégrés RMNCAH / N centrés sur le client en Afrique de l'Ouest (Inspirer)

Dr. Ndour est un professionnel de la santé publique avec plus de vingt-trois ans d'expérience dans la direction de projets et de programmes de promotion de la santé. Avant de rejoindre IntraHealth International, elle a été responsable pays du programme Sayana Press à PATH / Sénégal où elle a fourni un soutien technique à l'introduction pilote, recherche et mise à l'échelle de la nouvelle génération d'injectables. Avant de rejoindre PATH, elle a travaillé comme chef du département de la santé reproductive à Population Services International / Bénin pendant neuf ans et a été conseillère en santé reproductive. En cette capacité, elle a dirigé le développement et la mise en œuvre de programmes intégrés de SR / PF et SMNI financés par l'USAID et d'autres donateurs. en plus, elle a travaillé pendant quatre ans en tant que responsable pays pour le Bénin auprès de l'Agence canadienne de développement international (ACDI) Projet SIDA en Afrique de l'Ouest - Recherche et intervention. Grâce à ses années d'expérience en leadership en santé publique, Dr. Ndour a démontré son engagement en faveur de la santé reproductive, Planification familiale et SMNI et a également acquis un développement organisationnel considérable, la gestion, Expérience en création d'équipes et en évaluation de programmes. Dr. Ndour est titulaire d'un doctorat en médecine de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, une maîtrise en sciences biomédicales & Santé publique et un certificat d'épidémiologie de l'Institut de médecine tropicale de Belgique.

Sujata Bijou

Conseiller technique principal en mesure et apprentissage

Sujata Bijou a passé plus de quinze ans dans la conception de programmes internationaux, surveillance, Amelioration de la qualite, évaluation, et recherche sur le terrain. Sujata travaille actuellement en tant que conseillère technique principale de mesure et d'apprentissage chez IntraHealthInternational pour soutenir les projets en Afrique de l'Ouest. Sujata est habile à collaborer et à fournir une assistance technique aux agences internationales, ministères de la santé, ONG, et organisations locales. Elle possède de solides compétences d'analyse et de communication, y compris quatre langues étrangères (français, Gujarati, Créole haïtien, et malgache) et des packages informatiques importants (SPSS, Été, Accéder, et HTML).

Amadou Domboe, MPH

Expert régional en suivi-évaluation et apprentissage

Monsieur. Domboe détient une maîtrise en sociologie avec une spécialisation en anthropologie de la santé et une maîtrise en épidémiologie. en plus, il est titulaire d'un Master Professionnel en Santé Publique, Orientation population et santé et baccalauréat professionnel en statistiques de la santé. Avec plus de quinze ans d'expérience professionnelle dans l'administration publique et les ONG, il a été impliqué dans la gestion, suivi et évaluation des programmes de développement en général et dans le domaine de la santé en particulier. en plus, il possède une vaste expérience de la recherche en santé publique, y compris la recherche opérationnelle axée sur les femmes, jeunesse, santé sexuelle et reproductive (SRH). Dans le passé, il a occupé les postes de directeur des statistiques au ministère de l'action sociale et de la solidarité nationale au Burkina Faso, Coordinateur Suivi-Evaluation et Base de Données au Consortium Malaria au Burkina Faso, Chargée de programme suivi-évaluation chez Pathfinder International au Burkina Faso, et est actuellement l'expert régional en suivi-évaluation et apprentissage pour le projet de pôle régional en Afrique de l'Ouest francophone pour la planification familiale post-partum, Nutrition et soins néonatals essentiels à IntraHealth International.

Katelyn Bryant-Comstock

Spécialiste principal en gestion des connaissances

Katelyn Bryant-Comstock a plus de dix ans d'expérience en santé publique nationale et mondiale. Elle est actuellement spécialiste principale de la gestion des connaissances chez IntraHealth International, soutenant les objectifs de gestion des connaissances des projets et des organisations.. Avant de rejoindre IntraHealth, elle a contribué au lancement d'un nouveau centre pour la santé reproductive mondiale au Duke Global Health Institute. Elle se spécialise dans la santé et les droits sexuels reproductifs et l'utilisation de la recherche. Elle a obtenu sa maîtrise de la Gillings School of Global Public Health de l’Université de Caroline du Nord avec une spécialisation en santé maternelle et infantile..

Histoires liées

779 vues
Partage via
Copier le lien
Alimenté par Snap social