Tapez pour rechercher

Lecture rapide Temps de lecture: 3 minutes

9ème Réunion Annuelle du Partenariat de Ouagadougou (RAPO)

Une place et une voix pour les jeunes afin de répondre à leurs préoccupations

Le 14 décembre 2020, plus de 300 jeunes étaient impatients de démontrer leur engagement à doubler le nombre d’utilisateurs de contraceptifs modernes d’ici 2030 lors de la première journée de la 9ème réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou (RAPO). Les jeunes ont apporté enthousiasme et leadership à la réunion, partageant leurs défis et leurs perspectives d’avenir dans le cadre du PO. L’UCPO a saisi l’occasion pour annoncer que la finale du concours de plaidoyer des associations de jeunes du PO aura lieu le 31 Mars 2021.

Les jeunes ont affirmé que le PO a beaucoup contribué à leur développement à plusieurs niveaux. Il s’agit notamment de leur capacité à motiver leurs pairs pour un changement de comportement pour la santé reproductive, d’un accès accru aux soins de santé sexuelle et reproductive, et de la possibilité de participer de plus en plus à des conférences régionales et internationales, en contribuant aux plans d’action nationaux budgétisés dans leurs pays respectifs.

La nouvelle stratégie des jeunes de l’UCPO promeut un mouvement de jeunes pour le planning familial en Afrique de l’Ouest francophone. “Voyager avec le plaidoyer pour l’accès aux soins de PF/SR dans les 9 pays du partenariat de Ouagadougou est notre objectif. Les jeunes ne sont plus des figurants. Ils sont là en tant qu’organisateurs à part entière. Ils sont bénéficiaires et acteurs”, a déclaré le conseiller en plaidoyer de l’UCPO, Djenebou Diallo. Il est important aujourd’hui de donner la parole aux jeunes car il faut être jeune pour comprendre les défis et les obstacles de la jeunesse. “Le plaidoyer leur donne une meilleure légitimité et facilite leur participation à la prise de décision sur les questions de santé reproductive”, a-t-elle ajouté. Dans cette optique, l’une des activités phares cette année de la stratégie de jeunes du PO est le concours de plaidoyer pour les associations de jeunes, en collaboration avec le Think Tank Jeunes.

Un concours de plaidoyer pour faire respecter les engagements des décideurs à l’endroit des jeunes.

L’UCPO souhaite intensifier les efforts de plaidoyer des associations de jeunes auprès des décideurs, l’objectif étant que les jeunes se familiarisent avec les engagements des gouvernements et puissent mieux les défendre. Le concours de plaidoyer du groupe de réflexion des jeunes du PO a été lancé en septembre 2020 et a suscité l’intérêt de 38 associations de jeunes des 9 pays du PO dont 6 associations ont été sélectionnées pour la demi-finale. Chacun des demi-finalistes a été jumelé à un mentor/coach d’une ONG régionale ou internationale qui a travaillé en étroite collaboration avec eux pour développer une stratégie/messages de plaidoyer. En plus du mentorat, le jumelage favorise la mise en réseau, le renforcement de capacités des jeunes en termes d’élaboration et de présentation de supports de plaidoyer au grand public.

Figure 1. Les Demi-Finalistes et Leurs Coachs

ASSOCIATION DE JEUNES PAYE COACHS
ANJPF / SR Sénégal Équipe
AP2SAJ Côte d’Ivoire Preuve à l'action (E2A)
MROD Burkina Faso RAES
AGDD Guinée SUCCÈS DES CONNAISSANCES
Club UEMOA pour l’intégration Niger Marie Stopes International
RICMAO Bénin PAPA

L’Association guinéenne pour le développement durable (AGDD), coachée par Knowledge SUCCESS, a produit une vidéo de plaidoyer pour l’accès des jeunes aux informations et aux soins de santé sexuelle et reproductive par des moyens numériques, tels que les SMS, une ligne téléphonique gratuite que les jeunes peuvent utiliser pour appeler et un système de rappel de rendez-vous pour les prestataires de soins de santé afin de rappeler aux clients leurs rendez-vous. (Voir le vidéo du concours de plaidoyer de l’Association Guinéenne pour le Développement Durable ici.) Vous pouvez suivre la finale du concours de plaidoyer le 31 Mars, dans vous inscrivant ici.

Le gagnant sera annoncé en direct et va bénéficier d’un appui financier pour mettre en œuvre son projet de plaidoyer et d’un accompagnement pour participer à un événement régional ou international pertinent. La finale du concours de plaidoyer mettra en vedette APSSAJ (Association pour la Promotion de la Santé Sexuelle et de l’Autonomisation des Jeunes) de Côte d’Ivoire et Rayons des Initiatives Culturelles, Musicales et des Arts Oraux (RICMAO) du Bénin, Alliance Nationale des Jeunes pour la Santé de la Reproduction et la Planification Familiale (ANJ / SRPF) du Sénégal et Association Guinéenne pour le Développement Durable (AGDD) de Guinée, coachés respectivement par le projet Evidence to Action, PAPA, Equipop et Knowledge SUCCESS.

Diallo Djenebou

, Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou

Juriste de formation Djenebou DIALLO occupe le poste de Responsable Plaidoyer à l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou, elle est chargée de la mise en œuvre de la stratégie jeunes de l’UCPO. Djenebou est spécialiste des questions de genre et droits humains, elle appuie également le plaidoyer pour la mobilisation de ressources domestique en faveur de la planification familiale dans le cadre du Matching Fund Grant.

Aïssatou Thioye

Chargée de la gestion des connaissances et des partenariats en Afrique de l'Ouest, SUCCÈS DES CONNAISSANCES, FHI 360

Aïssatou Thioye est dans la division de l'utilisation de la recherche, au sein du GHPN de FHI360 et travaille pour le projet Knowledge SUCCESS en tant que Responsable de la Gestion des Connaissances et du Partenariat pour l’Afrique de l’Ouest. Dans son rôle, elle appuie le renforcement de la gestion des connaissances dans la région, l’établissement des priorités et la conception de stratégies de gestion des connaissances aux groupes de travail techniques et partenaires de la PF/SR en Afrique de l’Ouest. Elle assure également la liaison avec les partenaires et les réseaux régionaux. Par rapport à son expérience, Aïssatou a travaillé pendant plus de 10 ans comme journaliste presse, rédactrice-consultante pendant deux ans, avant de rejoindre JSI où elle a travaillé dans deux projets d’Agriculture et de Nutrition, successivement comme mass-media officer puis spécialiste de la Gestion des Connaissances.******Aïssatou Thioye is in the Research Utilization Division of the GHPN of FHI 360 et travaille pour le projet Knowledge SUCCESS en tant que responsable de la gestion des connaissances et des partenariats pour l'Afrique de l'Ouest. Dans son rôle, elle soutient le renforcement de la gestion des connaissances dans la région, définition des priorités et conception de stratégies de gestion des connaissances au sein des groupes de travail techniques et partenaires PF / SR en Afrique de l'Ouest. Elle assure également la liaison avec les partenaires et réseaux régionaux. Par rapport à son expérience, Aïssatou a travaillé plus de 10 ans en tant que journaliste de presse, puis en tant que rédacteur-consultant pendant deux ans, avant de rejoindre JSI où elle a travaillé sur deux projets Agriculture et Nutrition, successivement en tant que responsable des médias de masse puis en tant que spécialiste de la gestion des connaissances.

Histoires liées

2 Actions 1.2K vues
Partage via
Copier le lien
Alimenté par Snap social