Tapez pour rechercher

Lecture rapide Temps de lecture: 3 minutes

Améliorer l'accès aux services de santé reproductive et maternelle

Parcours de développement des compétences d'un travailleur de la santé tanzanien

Dans la région de Simiyu en Tanzanie, contraceptifs à action prolongée et réversible (LARC) n'ont pas été disponibles pour la plupart des femmes - seulement pour celles qui pouvaient voyager 100 kilomètres jusqu'à l'hôpital régional de référence de Somanda. Pour les femmes qui ne pouvaient pas s'adapter au voyage, qui est de deux heures dans chaque sens, le dispensaire Ikungulyabashashi, qui dessert une communauté de 5,000 personnes dans la région de Simiyu - pourraient fournir aux clients de la planification familiale des pilules contraceptives et des contraceptifs injectables. Un prestataire au dispensaire partagé, « Depuis une dizaine d'années, nous orientons des clients vers l'hôpital de Somanda et seuls quelques clients pouvaient se rendre à Somanda.; les autres ont opté pour des méthodes à court terme ou sont restés sans méthode de planification familiale. L'amélioration de l'accès aux services de santé reproductive et maternelle, y compris les services de planification familiale et les LARC en particulier, était un défi majeur.

« Depuis une dizaine d'années, nous orientons des clients vers l'hôpital de Somanda et seuls quelques clients pouvaient se rendre à Somanda.; les autres ont opté pour des méthodes à court terme ou sont restés sans méthode de planification familiale.

Projet de vie reproductive: Améliorer l'accès aux services de santé reproductive et maternelle

Le projet de vie reproductive, mis en œuvre à partir de 2017 jusqu'au début 2021 dans la région de Simiyu, visait à réduire la mortalité et la morbidité maternelles et néonatales en améliorant la disponibilité, maternel, nouveau née, et la santé des adolescents (RMNCAH) services et l'utilisation ultérieure de ces services, y compris la planification familiale. Un aspect clé de la vie de maternité (signifiant « Livraisons sûres » en swahili) est de améliorer les connaissances et les compétences des agents de santé pour offrir des services de RMNCAH de qualité.

Une solution rapide dans la communauté

L'agent de santé Shija Shigemela fournit des services de planification familiale au dispensaire d'Ikungulyabashashi. Image reproduite avec l'aimable autorisation d'Uzazi Uzima.

L'agent de santé Shija Shigemela fournit des services de planification familiale au dispensaire d'Ikungulyabashashi. Image reproduite avec l'aimable autorisation d'Uzazi Uzima.

Shija Shigemela est une travailleuse de la santé au dispensaire d'Ikungulyabashashi. Dans 2018, Shija a été sélectionnée pour suivre une formation complète de deux semaines sur la planification familiale, suivi d'un processus de certification trois mois plus tard. Parce que Shija n'avait pas encore atteint la pleine compétence dans l'insertion de dispositifs contraceptifs intra-utérins (DIU ou DIU), il a été lié à l'équipe de sensibilisation d'Uzazi Uzima pour une meilleure pratique et une amélioration des compétences. Un an plus tard, Shija a été réévaluée pour la certification, et en raison de son travail avec Uzazi Uzima, il s'est avéré être l'un des prestataires les plus compétents, capable de fournir une éducation sanitaire et des conseils appropriés sur un plus grand nombre de types de services de planification familiale, y compris les LARC.

Shija fournit désormais la gamme complète de services de planification familiale à la communauté d'Ikungulyabashashi, permettre aux femmes d'accéder aux LARC localement, plutôt que d'être référé à des centres de santé éloignés, qui a augmenté la satisfaction des femmes et amélioré l'accès à des services de RMNCAH de qualité. Un prestataire du dispensaire a dit:

"Avant, les femmes se plaignaient d'être enceintes parce qu'elles ne pouvaient pas obtenir une méthode de leur choix ou parce qu'elles avaient oublié de prendre des pilules car elles étaient les seules méthodes fournies, mais maintenant, vous n'entendrez pas ce défi de la part des femmes.

Le dispensaire d'Ikungulyabashashi atteint maintenant environ 15 à 20 femmes avec des services de planification familiale par semaine. Shija a dit: « J'ai des objectifs qui m'ont aidé dans mes compétences que je dois m'occuper des clients de la planification familiale tous les jours, peu importe à quel point il est occupé à la clinique.

« J'ai des objectifs qui m'ont aidé dans mes compétences que je dois m'occuper des clients de la planification familiale tous les jours, peu importe à quel point il est occupé à la clinique.

Conclusion

Depuis la création de Maternité Vie, presque 34,000 clients ont reçu une méthode de planification familiale dans la région de Simiyu. Au fur et à mesure de l'avancement du projet, il y avait une tendance à la hausse du nombre de clients atteints avec des méthodes de planification familiale, avec une grande majorité sélectionnant les LARC—donc ceux 34,000 les clients représentent 123,737 quelques années de protection globalement.

Le projet Uzazi Uzima est un partenariat entre Amref Health Africa et Marie Stopes. Le projet a été mis en œuvre à partir de janvier 2017 jusqu'en mars 2021 avec un financement du gouvernement du Canada par l'entremise d'Affaires mondiales Canada. En savoir plus sur Uzazi Uzima.

Une image paysage d'un village près du lac salé à sec Eyasi dans le nord de la Tanzanie. Crédit d'image: Utilisateur de Pixabay jambogyuri
Shiphrah Kuria

Responsable régional RMNCAH, Amref Health Afrique

Dr. Shiphrah Kuria est un obstétricien/gynécologue et spécialiste de la santé publique qui détient un doctorat en santé publique, travaille actuellement en tant que Reproducteur, Maternel, Nouveau née, Enfant, et la santé des adolescents (RMNCAH) Responsable Régional chez Amref Health Africa. Elle est responsable de la supervision technique des projets multi-pays de SDSR et de SMNI, coordination avec les partenaires, y compris les donateurs et les ministères de la Santé (Ministère de la Santé), et renforcer à la fois les systèmes de santé formels et communautaires pour une amélioration durable de la santé. Elle a participé à plusieurs initiatives de recherche sur les effets de la pandémie de COVID-19 et les réponses associées sur les groupes vulnérables, en particulier les femmes, filles, et les enfants. Dr. Kuria a une excellente compréhension du contexte de la santé en Afrique subsaharienne, procédures du gouvernement/du ministère de la Santé, prestation de services, et gestion des établissements de santé. Elle a travaillé au Kenya, Soudan du sud, Ethiopie, Ouganda, Tanzanie, Malawi, et Zambie. Avant de rejoindre Amref, elle a travaillé en tant qu'agent de santé de première ligne au Kenya et en tant que décideuse/directrice de programme au programme national de santé reproductive..

Serafina Laiton

Gestionnaire de programme, RMNCAH, Amref Health Afrique, Tanzanie

Dr. Serafina Mkuwa est une spécialiste de la santé publique avec un diplôme en médecine. Elle a fini 13 années d'expérience dans les programmes de santé publique et les interventions de renforcement des systèmes de santé. Au sein d'Amref, elle a travaillé en tant que coordinatrice de programme national pour Pamoja Tunaweza, une alliance de SDSR mise en œuvre par neuf organisations: cinq du sud (Tanzanie) et quatre du Nord (Pays-Bas)—et en tant que gestionnaire de programme pour la recherche et le plaidoyer, où elle a été la pionnière de la création d'un comité de recherche institutionnel local (CISR) pour Amref et a participé à la réalisation d'un certain nombre d'études de recherche et de plaidoyers fondés sur des preuves. Avant de rejoindre Amref Health Africa, Dr. Mkuwa a travaillé avec la Fondation Benjamin Mkapa (une ONG locale) comme M&E-officier et plus tard en tant que chef de projet. Avant cela, elle a travaillé au MUHAS en tant que scientifique de recherche clinique pour les essais de vaccins contre le VIH et a pratiqué la médecine générale à l'hôpital national de Muhimbili tout en étant employée par le ministère de la Santé.. Elle a été élue par les femmes médecins membres pour être présidente de l'Association des femmes médecins de Tanzanie pendant sept ans., où elle a mené plusieurs campagnes de masse avec des équipes de femmes médecins pour le dépistage communautaire du cancer du sein et du col de l'utérus, atteignant plus de 80,000 femmes avec des services de dépistage. Dr. Mkuwa a une vaste expérience de travail avec des donateurs multilatéraux et bilatéraux, dont PEPFAR, GAC (Affaires mondiales Canada), MAECD, SIDA Suède, DFID via HDIF, Grand fonds de loterie, Allen et l'ovaire, ONU – Fonds d'affectation spéciale, UNFPA, UNICEF, Bureaux d'Amref Nord, et le ministère néerlandais des Affaires étrangères (Pays-Bas). Au niveau national et local, elle interagit étroitement avec divers ministères, autorités et départements des collectivités locales, et les agences locales et les organisations partenaires.

Sarah Kosgei

Responsable Réseaux et Partenariats, Amref Health Afrique

Sarah est la responsable des réseaux et des partenariats à l'Institute of Capacity Development. Elle a fini 10 années d’expérience dans la direction de programmes multi-pays visant à renforcer la capacité du système de santé pour une santé durable dans l’Est, Central, et Afrique australe. Elle fait également partie du secrétariat du Women in Global Health - Africa Hub domicilié à Amref Health Africa, une section régionale qui fournit une plate-forme pour les discussions et un espace de collaboration pour un leadership transformateur de genre en Afrique. Sarah est également membre de la couverture maladie universelle (UHC) Ressources humaines pour la santé (HRH) sous-comité au Kenya. Elle possède des diplômes en santé publique et une maîtrise exécutive en administration des affaires (Santé globale, Leadership et gestion). Sarah est une ardente défenseure des soins de santé primaires et de l'égalité des sexes en Afrique subsaharienne.

Alex Omari

Officier KM Afrique de l'Est, SUCCÈS DES CONNAISSANCES, Amref Health Afrique

Alex est le spécialiste technique de la planification familiale et de la santé de la reproduction à l’Institut de développement des capacités Amref Health Africa. Il travaille comme agent régional de gestion des connaissances (Afrique de l'Est) pour le projet Knowledge SUCCESS. Alex a fini 8 années d’expérience en santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes (AYSRH) conception de programme, la mise en oeuvre, recherche, et plaidoyer. Il est actuellement membre du groupe de travail technique pour le programme AYSRH au ministère de la Santé au Kenya. Alex est un contributeur / écrivain du site Web pour Youth for Change et le coordinateur national sortant du Kenya pour l'International Youth Alliance for Family Planning (IYAFP). Il détient un baccalauréat en sciences (Santé de la population) et une maîtrise en santé publique (La santé reproductive) de l'Université Kenyatta, Kenya. Il poursuit actuellement sa deuxième maîtrise en politique publique à la School of Government and Public Policy (SGPP) en Indonésie, où il est également chercheur en écriture et contributeur au site Web du Strategic Review Journal.

Diana Mukami

Directeur de l'apprentissage numérique et responsable des programmes, Amref Health Afrique

Diana est directrice de l'apprentissage numérique et responsable des programmes à l'Institut de développement des capacités d'Amref Health Africa. Elle a de l'expérience en planification de projets, conception, développement, la mise en oeuvre, la gestion, et évaluation. Puisque 2005, Diana a été impliquée dans des programmes d'enseignement à distance dans les secteurs public et privé de la santé. Celles-ci ont inclus la mise en œuvre de programmes de formation continue et initiale pour les agents de santé dans des pays comme le Kenya, Ouganda, Tanzanie, Zambie, Malawi, Sénégal, et lesotho, en partenariat avec les Ministères de la Santé, organismes de réglementation, institutions de formation des agents de santé, et organismes de financement. Diana croit que la technologie, utilisé de la bonne manière, contribue de manière significative au développement de ressources humaines réactives pour la santé en Afrique. Diana est diplômée en sciences sociales, un diplôme de troisième cycle en relations internationales, et un certificat post-baccalauréat en conception pédagogique de l'Université Athabasca. En dehors du travail, Diana est une lectrice vorace et a vécu de nombreuses vies à travers les livres. Elle aime aussi voyager dans de nouveaux endroits.

Jérôme Mackay

Conseiller technique, Suivi et évaluation, Amref Health Afrique, Tanzanie

Monsieur. Jerome Steven Mackay est un sociologue formé avec plus de dix ans d'expertise technique en développement international, spécialisée dans le suivi axé sur les résultats, Évaluation, Recherche et apprentissage (RbMERL) dans les domaines de la santé et du développement, y compris le VIH/sida/tuberculose, santé sexuelle et reproductive, autonomisation des femmes, l'inclusion financière, et gestion de l'éducation. Monsieur. Mackay est titulaire d'une maîtrise ès sciences en planification et gestion de projet (MSc.PPM) de l'Université de Mzumbe et un diplôme d'études supérieures en politique commerciale et droit commercial (EXAMENS). Il possède de nombreuses certifications locales et internationales en gestion de projet, REMF, et technologies de l'information et de la communication (TIC). Il a géré de vastes portefeuilles financiers conformément aux politiques et réglementations des donateurs et des organisations, notamment la Fondation Bill et Melinda Gates., USAID, Aide de l'Australie (audit), Financial Sector Deepening Trust Tanzanie (FSDT), Centres de Contrôle des Maladies, Deloitte Conseil (TZ), et John Snow, Inc. (JSI). Monsieur. Mackay possède une vaste expérience dans la planification et la mise en œuvre de projets et de programmes nouveaux et innovants, y compris les approches participatives pour la planification, la mise en oeuvre, surveillance, assurance qualité, et évaluation; Stratégie de développement; conception et mise en œuvre de diverses études, y compris les bases de référence, évaluation des besoins et examens des programmes/projets; formateurs de formation; et animation d'ateliers. Il a également acquis des compétences et une expérience dans la coordination et la gestion de projets.; e-communication, la mise en réseau, et faciliter des rencontres avec des personnes d'origines et de cultures diverses; et l'organisation de réunions et d'ateliers multipartites. Il possède également une expertise en gestion de données à l'aide de divers logiciels et plateformes en ligne dont ODK®, DATIM®, DHIS2®, IPRS, Informations sur l'épi, et SPSS pour Windows®.

Il y a Florence

Directeur de pays, Tanzanie, Amref Health Afrique

Dr. Florence Temu est la directrice nationale d'Amref Health Africa en Tanzanie. En tant que directeur de pays, Florence assure la supervision du programme pays, dirige la direction stratégique et technique d'Amref et identifie les priorités d'intervention en santé, gestion des relations avec les donateurs, et la conduite de stratégies de collecte de fonds et de mobilisation des ressources. Avant d'assumer ce rôle, Dr. Florence avait travaillé pour Amref Health Africa en Éthiopie et en Tanzanie en tant que chef de projet, Responsable des programmes, Directeur Pays Adjoint, et directeur de pays. Avec Amref, Florence a été le fer de lance d'un certain nombre d'initiatives qui incluent le développement de stratégies pays, revues techniques, et l'élaboration de stratégies spécifiques au programme. Elle a été conseillère technique sur la programmation des maladies non transmissibles, et dirigé le développement et la conception de programmes pour une gamme d'interventions de santé (en santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes; Maternel, Nouveau née, et santé de l'enfant; VIH et sida; et de l'eau, Assainissement, et Hygiène). Avant de rejoindre Amref, elle a été chef de la division des services de prévention du cancer à l'Ocean Road Cancer Institute en Tanzanie et médecin généraliste et chercheuse dans le cadre de projets de recherche sur la mère et le VIH à l'hôpital national de Muhimbili. Dr. Temu est titulaire d'un diplôme en médecine, une maîtrise en santé publique, un diplôme en soins palliatifs, et un certificat universitaire en gestion des soins de santé gériatriques. Florence avait été vice-présidente de la Medical Women Association of Tanzania, et est membre de l'Institut des directeurs de Tanzanie, Réseau mondial de leadership féminin, et le conseil d'administration de White Ribbon Alliance Tanzanie.

Histoires liées

747 vues
Partage via
Copier le lien
Alimenté par Snap social