Tapez pour rechercher

En profondeur Temps de lecture: 5 minutes

L'association de planification familiale du Népal ne laisse personne de côté


Créé en 1959, Association de planification familiale Népal (FPAN) est la première organisation nationale de prestation de services et de plaidoyer en matière de santé sexuelle et reproductive du pays. Soixante-trois ans plus tard, Le FPAN continue de veiller à ce que la planification familiale (FP) les informations et les services sont disponibles et accessibles aux familles, quelle que soit leur identité, aptitude, emplacement, le sexe, ou statut socio-économique.

Au cours des années 1950 et 1960, les discussions sur la planification familiale et la sexualité allaient à l'encontre les normes sociales— tant et si bien, que les gens avaient l'habitude d'éviter activement FPAN, même traverser la rue pour éviter de passer devant le bureau. Les gens étaient gênés, et la norme était d'encourager les gens à avoir beaucoup d'enfants. En réalité, le dicton népalais, « Puissent tes enfants se répandre sur les collines lointaines,” jouerait sur Radio Népal à travers le pays.

Beaucoup de choses ont changé depuis.

Carte du NépalFPAN fonctionne maintenant dans 44 quartiers au Népal, assurer la santé sexuelle et reproductive (SRH) services à travers 1,232 points de prestation de services, dont installations fixes, sensibilisation, et cliniques mobiles. Près de la moitié des clients du FPAN reçoivent des services par le biais d'équipes de distribution communautaires. L'inclusivité est au cœur du travail du FPAN, avec plus de 88% des clients représentant les pauvres, marginalisé, exclus socialement, et les populations mal desservies. en plus, les femmes représentent plus de 50% des membres du conseil d'administration du FPAN; le personnel et la structure de gouvernance comprennent des représentants des jeunes des sept provinces.

Compte tenu de cette histoire d'atteindre et de servir les populations marginalisées et sous-représentées, y compris les personnes handicapées, ceux des régions éloignées, personnes vivant avec le VIH (PVVIH), rapatriés victimes de la traite, travailleurs migrants, personnes LGBTQI, travailleuses du sexe, et d'autres, nous avons demandé au FPAN de décrire ses composantes clés pour l'équité et l'inclusion.

Pratiques clés pour renforcer l'équité et l'inclusion

Utiliser les données et les preuves
La planification et la mise en œuvre fondées sur des données probantes sont cruciales pour le FPAN alors qu'il continue d'étendre sa portée pour s'adresser aux populations marginalisées et vulnérables. Les preuves sont utilisées pour surveiller la portée, évaluer l'efficacité, et planifier de nouvelles activités; donc, les leçons apprises sont continuellement incorporées. Dans le cadre de son approche fondée sur des preuves, concentration axée sur les données, Le FPAN a cartographié ses zones de chalandise à travers des enquêtes auprès des ménages, aidés par des travailleurs communautaires ayant une connaissance approfondie de leurs domaines. Le classement de la privation est utilisé pour mieux comprendre le statut socio-économique de chaque zone de chalandise afin de mieux atteindre les clients mal desservis. Le FPAN saisit ses statistiques de service à l'aide de ses pauvres, marginalisé, exclus socialement, et indicateur mal desservi, utiliser les preuves pour éclairer la mise en œuvre du programme.

Engager diverses communautés
Le FPAN aide les communautés marginalisées à revendiquer leurs droits à la SSR grâce à des programmes éducatifs adaptés pour répondre à leurs besoins d'information et de services. Par exemple, Le FPAN a produit des informations, éducation, et communication (CEI) matériaux en braille, vidéos avec interprétation en langue des signes, et une éducation complète à la sexualité (CSE) sessions ciblant les populations difficiles à atteindre. Ces séances de CSE sont dispensées à l'école dans le cadre d'activités parascolaires, ou en dehors du cadre scolaire par des pairs éducateurs.

Syndicat des Populations
Le FPAN a été le premier au Népal à répondre aux besoins de SSR des clients handicapés, via le projet Väestöliitto dans la vallée de Katmandou. Le projet, financé par la Fédération des familles de Finlande, se concentre sur le changement des attitudes de la communauté (à travers des campagnes de communication et un engagement auprès des militants et des médias), plaidoyer, améliorer la qualité des services de SSR pour les personnes vivant avec un handicap, et l'échange de connaissances entre les organisations au service des personnes handicapées, le gouvernement du Népal (GON), et d'autres équipes nationales. Cette vidéo (en népalais) présente comment FPAN atteint les personnes handicapées à travers le projet Väestöliitto, utilisant la langue des signes et les voix du Société du diamant bleu, qui travaille pour la communauté LGBTQI.

Engager des pairs éducateurs pour mobiliser les communautés
Le FPAN informe activement les communautés sur les services disponibles par le biais d'éducateurs pairs recrutés dans divers groupes tels que:

  • PVVIH.
  • Personnes handicapées.
  • La communauté LGBTQIA+.

La mobilisation des pairs encourage les gens à informer leurs propres communautés sur les services disponibles et aide à établir des relations entre le FPAN et différents groupes.

Fournir des services gratuits à ceux qui en ont besoin
Puisque 2004, Le FPAN a mis en place une politique de services sans refus pour les pauvres, marginalisé, et les populations socialement mal desservies.

Fournir des services sensibles et sans stigmatisation
Le FPAN veille à ce que les services de SSR fournis par le biais de ses, sensibilisation, et les cliniques mobiles sont inclusives et sensibles aux besoins des diverses communautés. Par exemple, des camps mobiles et des cliniques de proximité sont organisés dans des zones reculées, adapté aux jeunes des services de santé et des conseils sont fournis dans des sites ouverts le samedi, et ses Maisons des jeunes assurent l'accueil et le confort de la clientèle adolescente.

A woman purchases sanitary pads from a pharmacist as part of a music video on on sexuality, gender and discrimination by FPAN
Une femme achète des serviettes hygiéniques à un pharmacien dans le cadre d'un clip sur la sexualité, genre et discrimination. Crédit: FPAN.

Plaidoyer pour des services de SSR inclusifs
Le FPAN dispose d'une unité de plaidoyer dédiée, établi en 2004, qui fonctionne pour des services nationaux de SSR inclusifs. Cela inclut les services qui sont adapté aux personnes handicapées et qui répondent aux besoins des personnes aux orientations sexuelles diverses, identité et expression de genre, et caractéristiques sexuelles (JE SUIS DÉSOLÉ), tels que les services d'identité de genre et l'hormonothérapie. Les efforts de plaidoyer du FPAN ont contribué à faire en sorte que l'ESI soit incluse dans le programme scolaire national et a travaillé pour changer son introduction de la septième à la quatrième année.

Dans 2014, Les efforts de plaidoyer du FPAN, ainsi que ceux d'autres partenaires clés, établi en septembre 18 en tant que Journée nationale de la planification familiale. septembre 18 est la date à laquelle le FPAN a été officiellement créé, et la reconnaissance de cette journée par le GON renforce les engagements en matière de planification familiale et attire l'attention et la visibilité du public sur les questions de PF et de SSR.

Le gouvernement du Népal, FPAN, et divers partenaires de mise en œuvre créés une vidéo musicale sensibiliser à la SSR et aux divers problèmes de la SOGIESC. La vidéo est en népalais et commence par une femme achetant des serviettes hygiéniques à un pharmacien, qui les emballe dans du papier journal pour les rendre moins visibles. Un spectateur masculin dit au pharmacien que les électrodes ne doivent pas être cachées, mais ouvertement affiché, parce que les problèmes de menstruation et de SSR doivent être ouvertement discutés et acceptés. Le couple se promène ensuite en ville, chanter et rencontrer des personnes aux orientations sexuelles diverses. Les paroles parlent d'acceptation de la diversité.

Mobilisez-vous rapidement en cas d'urgence
le 2015 Tremblement de terre au Népal et autres catastrophes locales, comme le Inondations de la rivière Koshi, a souligné les besoins uniques des groupes marginalisés et vulnérables pendant les crises, car ils sont les plus susceptibles d'avoir du mal à accéder aux services. le Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF) initiative d'intervention en cas de catastrophe, SPRINT, soutenu le FPAN dans les préparatifs d'intervention en cas de catastrophe, travailler ensemble dans les quatre jours suivant la 2015 tremblement de terre. Depuis le tremblement de terre, Le FPAN a formé le personnel sur le paquet minimum de services initiaux (DMU) et mettre en place des fournitures pour une réponse rapide. Ces efforts ont aidé le FPAN à se mobiliser rapidement et à répondre à la pandémie de COVID-19, avec le démarrage des services dans le mois suivant les mesures de confinement mises en œuvre par le gouvernement du Népal. Tout au long de tous les efforts de réponse, Le FPAN engage et consulte largement les groupes vulnérables et leurs réseaux pour préparer et fournir des services.

Collaborer étroitement avec le gouvernement à tous les niveaux
Le FPAN coordonne étroitement avec le GON à tous les niveaux (fédéral, provincial, et municipale) et aide à compléter les services gouvernementaux. Maintien d'une cordialité, collaboratif, et une relation de soutien avec les institutions gouvernementales offre des opportunités de plaidoyer pour faire avancer l'approche inclusive du FPAN.

Assurer la propriété communautaire
FPAN est profondément ancré et engagé dans les communautés qu'il dessert: Les sites de service sont établis sur des terres fournies par la communauté. en plus, FPAN a une large base de membres avec 11,000 bénévoles, qui surveillent et réglementent les sites de service et aident à la recherche de financement et de soutien pour l'organisation. En tant qu'organisation établie localement, l’appropriation communautaire a été vitale dans les opérations du FPAN.

Nous espérons que ces pratiques clés pour renforcer l'équité et l'inclusion seront utiles à d'autres organisations et projets travaillant pour garantir que personne ne soit laissé pour compte dans nos efforts mondiaux pour atteindre les objectifs FP2030.

mains levées
Pranab Rajbhandari

Responsable pays, Percée ACTION Népal, Centre Johns Hopkins pour les programmes de communication

Pranab Rajbhandari est le directeur national / changement de comportement social senior (SBC) conseiller pour CCP/ Breakthrough ACTION Népal. Il a été le chef de parti du projet de renforcement des systèmes SBC de 2018 à 2020, le chef de parti adjoint/conseiller CCSC pour le Health Communication Capacity Collaborative (HC3) Projet au Népal de 2014 à 2017, et a dirigé l'équipe SBC pour CCP au sein du projet Suaahara de 2012 à 2014. De 2003 à 2009, il était avec les projets ASHA et IMPACT de FHI 360 financés par l'USAID dans divers rôles en tant que spécialiste de la communication, chef d'équipe de programme/conseiller CCSC, et chargé de programme. Il a été consultant indépendant à l'échelle nationale et internationale pour l'USAID, UN, et projets GIZ. Il est titulaire d'une maîtrise en santé publique de l'Université de Mahidol, Bangkok, et une maîtrise en sociologie de la Michigan State University, Michigan.

Dr. Naresh Pratap KC

Administrateur, Association de planification familiale du Népal (FPAN)

Dr. Naresh Pratap KC est l'administrateur de l'Association de planification familiale du Népal (FPAN). Il a plus 32 années d'expérience dans la fonction publique au Népal, diriger des programmes vastes et complexes grâce à la planification de programmes, mise en œuvre du développement, et le management. Il a dirigé les principales entités nationales relevant du ministère de la Santé et de la Population en tant que directeur de la Division de la santé familiale. (FHD), Division de la gestion logistique (LMD), Division de la gestion, et Centre national de lutte contre le SIDA et les MST (NCASC). Il était le chef de pays du programme élargi de vaccination (PEV) et aidé à lancer la campagne contre la rougeole 2005, l'un des plus grands événements de santé publique au Népal. Il a fourni un leadership important pour jeter les bases et établir le programme de santé maternelle du pays., le meilleur programme de santé au Népal. Il a soutenu la formulation de politiques spécifiques à une maladie avec une forte collaboration technique entre les ONG nationales et les organisations de la société civile. Il a consulté l'OMS en Indonésie et au Soudan; travaillé pour l'hôpital Mjanyana, cap Oriental, Afrique du Sud; et en tant qu'éducateur TB pour le projet HOPE, Ouzbékistan. Dr. Naresh a un MPH, MARYLAND, et Diplôme en Tuberculose et Epidémiologie (DTCE).

7.4K vues
Partage via
Copier le lien
Alimenté par Snap social