Tapez pour rechercher

Nouvelles du projet Temps de lecture: 4 minutes

Approches transformatrices du genre en matière de planification familiale et de santé reproductive

Cohorte 3 des cercles d'apprentissage régionaux d'Afrique de l'Est


En juillet et août 2023, l'équipe Knowledge SUCCESS East Africa a organisé sa troisième cohorte de cercles d'apprentissage avec vingt-deux praticiens de PF/SR du Kenya, d'Ouganda, de Tanzanie, du Soudan du Sud et du Ghana. Au cours de cette activité d'apprentissage entre pairs, les participants ont exploré leurs expériences programmatiques et découvert des informations sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans les approches transformatrices de genre dans les programmes de PF/SR, avec un accent particulier sur les initiatives d'engagement des hommes.

L'objectif de la cohorte des cercles d'apprentissage

Grâce à un processus consultatif parmi les membres de notre communauté de pratique PF/SR en Afrique de l'Est, TheCollaborative, Knowledge SUCCESS a organisé une cohorte de cercles d'apprentissage axée sur les approches transformatrices de genre dans les programmes de PF/SR, avec un accent particulier sur l'engagement des hommes dans la PF/SR. 

Selon UNFPA, les approches transformatrices de genre « cherchent à remettre en question le genre inégalité en transformant les normes, les rôles et les relations de genre préjudiciables tout en œuvrant à une redistribution plus équitable du pouvoir, des ressources et des services » entre les femmes et les hommes. Le Continuum d’intégration du genre du Groupe de travail interagences sur le genre (IGWG) est un outil pour aider à planifier et à évaluer le niveau d’intégration du genre dans un projet. Lorsqu'elles utilisent l'outil, les équipes de projet évaluent d'abord si le projet est indifférent au genre ou sensible au genre, et si elles sont jugées sensibles au genre, elles décident ensuite si le projet exploite le genre, accommode le genre ou est transformateur en matière de genre. L’objectif est que les interventions du programme soient toujours sensibles au genre et s’orientent vers une programmation transformatrice en matière de genre.

Grâce à un processus consultatif parmi les membres de notre communauté de pratique PF/SR en Afrique de l'Est, TheCollaborative, Knowledge SUCCESS a organisé une cohorte de cercles d'apprentissage axée sur les approches transformatrices de genre dans les programmes de PF/SR, avec un accent particulier sur l'engagement des hommes dans la PF/SR. 

Selon UNFPA, les approches transformatrices de genre « cherchent à remettre en question le genre inégalité en transformant les normes, les rôles et les relations de genre préjudiciables tout en œuvrant à une redistribution plus équitable du pouvoir, des ressources et des services » entre les femmes et les hommes. Le Continuum d’intégration du genre du Groupe de travail interagences sur le genre (IGWG) est un outil pour aider à planifier et à évaluer le niveau d’intégration du genre dans un projet. Lorsqu'elles utilisent l'outil, les équipes de projet évaluent d'abord si le projet est indifférent au genre ou sensible au genre, et si elles sont jugées sensibles au genre, elles décident ensuite si le projet exploite le genre, accommode le genre ou est transformateur en matière de genre. L’objectif est que les interventions du programme soient toujours sensibles au genre et s’orientent vers une programmation transformatrice en matière de genre.

« Apprendre la meilleure façon de mettre en œuvre des approches transformatrices en matière de genre sera une ressource précieuse pour le travail que nous effectuons dans la communauté. La possibilité d’obtenir des idées, des idées et des solutions auprès de collègues de différents pays constituait également un avantage supplémentaire. Ce fut vraiment un honneur de faire partie de cette cohorte et de réseauter avec tout le monde.  – Participant aux cercles d’apprentissage d’Ouganda

Défis et domaines de croissance

En utilisant le Troïka Consulting approche, nous avons demandé aux participants d'analyser les défis associés à l'intégration d'approches transformatrices de genre dans leur engagement masculin ou d'autres programmes de PF/SR et d'utiliser leurs connaissances et leur expertise locales pour concevoir des actions pratiques et adaptées pour les surmonter.

Défi

Partage d’informations et éducation inclusifs : Trouver le langage et le cadre appropriés qui tiennent compte des différentes identités et groupes de genre peuvent être une tâche complexe. 

Actions à appliquer :

  1. Traduction linguistique inclusive : adopter une traduction linguistique inclusive qui s'adresse aux groupes de minorités de genre peut combler les lacunes en matière de communication et garantir que les informations essentielles parviennent à tout le monde. Par exemple, au lieu d'utiliser le terme « santé des femmes », nous pouvons dire « santé des individus ». Cette traduction garantit que les informations ne sont pas exclusives à une identité de genre particulière, ce qui les rend plus inclusives et accessibles à un public plus large, y compris les groupes de minorités de genre..
  2. Co-création d'un cadrage linguistique : s'engager dans des efforts de collaboration pour encadrer un langage qui trouve un écho auprès de divers groupes et qui soit accessible à tous est la clé d'un partage d'informations et d'une éducation réussis.

 

Défi

Atteindre les groupes spéciaux et marginalisés : Atteindre les groupes spéciaux et marginalisés nécessite une compréhension globale du paysage, en particulier des gardiens institutionnels, communautaires et structurels qui jouent un rôle central.

Actions à appliquer :

  1. Cartographie des parties prenantes : Réaliser une cartographie des parties prenantes dans une optique de transformation du genre peut fournir un aperçu des groupes manquants et des acteurs clés qui influencent les actions de PF/SSR. Ces connaissances permettent de se familiariser, d’obtenir l’adhésion et d’assurer la continuité du programme.
  2. Formation et orientation : proposer des séances de formation ou d'orientation, en particulier à des groupes tels que les enseignants et les chefs d'établissement, lors de l'introduction de l'éducation PF/SSR dans les écoles, peut ouvrir la voie à des résultats transformateurs plus efficaces.

 

Défi

Favoriser l’engagement multigénérationnel dans les programmes SDSR : Les programmes visant à donner aux jeunes filles, garçons, hommes et femmes des informations et un accès aux services de santé et de droits sexuels et reproductifs (SDSR) se heurtent souvent à des défis uniques dans la promotion du dialogue et de la participation intergénérationnels.

Actions à appliquer :

  1. Donner la priorité à la sensibilisation des parents : Envisagez de donner la priorité à la sensibilisation des parents et de promouvoir l'engagement entre les parents et les adolescents au moyen de séances structurées. Cette approche favorise un dialogue ouvert et soutient une prise de décision éclairée tout en élargissant l'espace permettant aux parents et aux jeunes de s'approprier la conversation.
  2. Engager efficacement les hommes : impliquer les hommes dans les activités de PF/SSR est précieux. Concevoir des approches qui correspondent aux intérêts des hommes, comme le sport, les systèmes de récompense ou les événements ciblés, peut améliorer la participation et la sensibilisation.

La quatrième et dernière séance de la série des Cercles d'apprentissage vise à amener les participants à réfléchir à tout ce qu'ils ont découvert et appris pour élaborer un plan d'action. Les plans d'action aident à solidifier les prochaines étapes immédiates que les participants peuvent prendre pour améliorer leurs programmes de PF/SR dans la région. Ceux-ci sont formulés comme déclarations d'engagement, qui sont une méthode de science comportementale fondée sur des preuves qui aide à rester sur la bonne voie. Les engagements couvraient divers thèmes, notamment :

  • Partager les meilleures pratiques et expertises, notamment en partageant du contenu, en organisant des webinaires et en discutant avec d'autres des approches transformatrices en matière de genre en matière de PF/SR.
  • La mise en réseau, notamment en restant en contact avec les autres participants aux cercles d'apprentissage pour échanger des conseils et des informations.
  • Documentation, notamment la rédaction de déclarations de presse et d'articles de blog et l'intégration d'approches transformatrices en matière de genre dans les plans de création de contenu.
  • Engagement des parties prenantes, notamment en impliquant des dirigeants communautaires influents et des organisations locales et nationales sur les approches transformatrices en matière de genre en matière de PF/SR.
  • Renforcement des capacités, y compris la formation de collègues sur les approches transformatrices en matière de genre dans la PF/SR.
  • Plaidoyer et sensibilisation, notamment en développant des campagnes sur les réseaux sociaux, en explorant la programmation des radios communautaires, en organisant des dialogues et des forums communautaires et en engageant les réseaux d'hommes en tant qu'alliés et partenaires.

Alors que nous terminons notre troisième cohorte de cercles d'apprentissage en Afrique de l'Est, nous sommes ravis de l'apprentissage et du partage entre pairs dont nous avons été témoins parmi les participants sur des sujets prioritaires en matière de PF/SR qui sont importants pour la région. Grâce à ces cohortes, nous avons également pu identifier des personnes passionnées par la facilitation de la mise en œuvre régionale de ces conversations PF/SR et qui ont rejoint le groupe des anciens élèves des Cercles d'apprentissage. Découvrez comment nous avons travaillé avec les anciens élèves de cette plus récente cohorte de cercles d'apprentissage. Pour rester au courant du travail de Knowledge SUCCESS dans la région, visitez notre Page Afrique de l'Est et assurez-vous de rejoindre TheCollaborative.

Vous aimez cet article et souhaitez le mettre dans vos favoris pour y accéder facilement plus tard ?

Enregistrez cet article sur votre compte FP Insight. Vous n'êtes pas inscrit ? Rejoindre plus de 1 000 de vos collègues FP/RH qui utilisent FP Insight pour trouver, enregistrer et partager sans effort leurs ressources préférées.

Irène Alenga

Responsable de la gestion des connaissances et de l’engagement communautaire, Amref Health Africa

Irene est une économiste sociale établie avec plus de 13 ans d'expérience dans la recherche, l'analyse des politiques, la gestion des connaissances et l'engagement de partenariats. En tant que chercheuse, elle a été impliquée dans la coordination et la mise en œuvre de plus de 20 projets de recherche en économie sociale dans diverses disciplines dans la région de l'Afrique de l'Est. Dans son travail en tant que consultante en gestion des connaissances, Irene a été impliquée dans des études liées à la santé en travaillant avec des institutions de santé publique et axées sur la technologie en Tanzanie, au Kenya, en Ouganda et au Malawi, où elle a réussi à dévoiler des histoires d'impact et à accroître la visibilité des interventions du projet. . Son expertise dans le développement et le soutien des processus de gestion, des leçons apprises et des meilleures pratiques est illustrée dans le processus triennal de gestion du changement organisationnel et de clôture de projet de l'USAID | DELIVER et Supply Chain Management Systems (SCMS) Projet de 10 ans en Tanzanie. Dans la pratique émergente de la conception centrée sur l'humain, Irene a facilité avec succès une expérience positive du produit de bout en bout en menant des études sur l'expérience utilisateur tout en mettant en œuvre l'USAID | Projet DREAMS parmi les adolescentes et les jeunes femmes (AGYW) au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie. Irene connaît bien la mobilisation des ressources et la gestion des donateurs, en particulier avec l'USAID, le DFID et l'UE.

Sophie Weiner

Agent de programme II, Johns Hopkins Center for Communication Programs

Sophie Weiner est chargée de programme de gestion des connaissances et de communication II au Johns Hopkins Center for Communication Programs, où elle se consacre au développement de contenus imprimés et numériques, à la coordination des événements du projet et au renforcement des capacités de narration en Afrique francophone. Ses intérêts incluent la planification familiale/santé reproductive, le changement social et comportemental, et l'intersection entre la population, la santé et l'environnement. Sophie est titulaire d'un BA en relations françaises/internationales de l'Université Bucknell, d'une maîtrise en français de l'Université de New York et d'un master en traduction littéraire de la Sorbonne Nouvelle.

Collins Otieno

Responsable technique PF/SR Afrique de l'Est

Rencontrez Collins, un praticien du développement polyvalent possédant une vaste expérience et expertise dans la communication sur la planification familiale et la santé reproductive (PF/SR), la gestion des programmes et des subventions, le renforcement des capacités et l'assistance technique, le changement social et comportemental, la gestion de l'information et les médias/communication sensibilisation. Collins a consacré sa carrière à travailler avec des ONG de développement locales, nationales et internationales pour mettre en œuvre des interventions réussies de PF/SR en Afrique de l'Est (Kenya, Ouganda et Éthiopie) et en Afrique de l'Ouest (Burkina Faso, Sénégal et Nigéria). Son travail s'est concentré sur le développement des jeunes, la santé sexuelle et reproductive (SSR) complète, l'engagement communautaire, les campagnes médiatiques, les communications de plaidoyer, les normes sociales et l'engagement civique. Auparavant, Collins a travaillé avec Planned Parenthood Global, où il a fourni une assistance technique et un soutien en matière de PF/SR aux programmes nationaux de la région Afrique. Il a contribué au programme High Impact Practices (HIP) de l'Initiative FP2030 en élaborant les notes d'information FP HIP. Il a également travaillé avec The Youth Agenda et I Choose Life-Africa, où il a dirigé diverses campagnes de jeunesse et initiatives de PF/SR. En plus de ses efforts professionnels, Collins est passionné par l'exploration de la manière dont la communication et l'engagement numériques façonnent et font avancer le développement de la PF/SR en Afrique et dans le monde. Il aime le plein air et est un passionné de camping et de randonnée. Collins est également un passionné des médias sociaux et peut être trouvé sur Instagram, LinkedIn, Facebook et parfois Twitter.

Elisabeth Tully

Agent principal de programme, Knowledge SUCCESS / Johns Hopkins Center for Communication Programs

Elizabeth (Liz) Tully est agente principale de programme au Johns Hopkins Center for Communication Programs. Elle soutient les efforts de gestion des connaissances et des programmes et les collaborations en partenariat, en plus de développer du contenu imprimé et numérique, y compris des expériences interactives et des vidéos animées. Ses intérêts incluent la planification familiale/santé reproductive, l'intégration de la population, de la santé et de l'environnement, et la distillation et la communication d'informations dans des formats nouveaux et passionnants. Liz est titulaire d'un BS en sciences de la famille et de la consommation de l'Université de Virginie-Occidentale et travaille dans la gestion des connaissances pour la planification familiale depuis 2009.